Chère Valérie Rosso-Debord qui cherche un emploi de porte-parole du candidat UMP

Chère Valérie R-D,

Excuse tout d’abord de cette familiarité qui consistera, pour le misérable protozoaire que je suis, à tutoyer tout au long de cette missive quelqu’un d’éminent, toi, qui justement tutoie les sommets de l’état. J’ai pleinement conscience que c’est mal mais c’est mon côté irrévérencieux, qui l’emporte bien malgré moi mais régulièrement sur mon côté gendre idéal.

Je me soigne. La guérison est prévue pour mai.

Je me suis laissé dire que tu postulais à un emploi de porte-parole de ton futur-mais-pas-encore-declaré-même-si-ça-approche-candidat UMP pour les présidentielles 2012.

Je trouve plutôt bien que tu sois ambitieuse, motivée et pas disposée à laisser ta place à quelqu’un de moins compétent. Ça prouve que t’es une winneuse ! D’ailleurs, la cellule riposte ne s’y est pas trompée, qui t’a accueillie à bras ouverts pour distiller les si précieux EDL (=éléments de langage) visant à discréditer tout projet alternatif qui ferait de l’ombre à votre plan ORSEC.

Lire la suite

Cher jeune de l’UMP en quête d’arrogance

Dans la même collection: Cher Jeune de l’UMP, pourfendeur de François Hollande

Cher jeune de l’UMP,

Tu manques parfois d’arrogance (si si, je t’assure c’est possible car justement tu es encore jeune et inexpérimenté) et tu souhaiterais acquérir cette vertu cardinale qui fera de toi un « Very High Pot », un élément à très haut potentiel incontournable au sein de ton parti.

Comme tu le sais, ça ne s’apprend pas à l’école. Alors, tu essaies de glaner ça et là les informations si précieuses nécessaires à ton auto-formation afin d’accéder au niveau ultime de suffisance qui ferait passer en comparaison le footballeur Patrice Evra pour une pâle copie de l’Abbé Pierre.

Ainsi, tu as observé avec sagacité et pertinence qu’il y a dans les rangs de la droite une faune politique qui ne demande qu’à te transmettre ce savoir séculaire mais jalousement gardé. A une condition : il faut t’en montrer digne.

La difficulté, c’est que dans ton parti, il n’y a pas une arrogance mais des arrogances, son caractère protéiforme la rendant d’autant plus difficile à apprivoiser. Il te faudra donc savoir la reconnaître pour ensuite la faire tienne et l’utiliser à bon escient dans la vraie vie.

Lire la suite

François Bayrou

Présidentielle : et si le ticket gagnant de l’UMP était François Bayrou ?

Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. Cette maxime empruntée au jargon sportif et qui dédouane l’entraîneur d’expliquer les raisons d’une mauvaise prestation de son équipe est un peu ce qui arrive en ce moment à la majorité.

Alors que Standard & Poor’s vient de sanctionner le bilan du président Sarkozy à travers la dégradation de la note AAA de la France (même si Moody’s a dit le contraire), que la dette publique a explosé durant le quinquennat (600 milliards d’euros, aux alentours de 90% du PIB), que le chômage a vu sa courbe monter en flèche (1 million de chômeurs en plus sur la mandature) et que le pouvoir d’achat des Français s’érode jour après jour (par exemple le prix des carburants), les seules réponses apportées par le candidat Sarkozy sont l’agitation à tout va et le dénigrement systématique du projet socialiste.

Lire la suite

Présidentielle 2012 : Moody’s valide le projet socialiste !

L’agence de notation Moody’s vient à l’instant de confirmer le triple A de la France, prenant le contre-pied de Standard & Poor’s qui avait au contraire annoncé vendredi 13 janvier l’abaissement de la note française de AAA à AA+.

Mais dans leur empressement aveugle et désespéré à vouloir sauver la face et les meubles à défaut de pouvoir justifier leur bilan, les membres de la majorité ont encore une fois fait preuve ce week-end d’un sens politico-tactique redoutable… surtout pour eux.

Cette stratégie consistant à occuper à tout prix le terrain et à allumer le camp adverse semble manifestement mauvaise conseillère et trop de riposte tue la riposte.

Ainsi, depuis la décote de vendredi par Standard & Poor’s, il est davantage question pour le pouvoir en place de rejeter la faute sur l’opposition, même si celle-ci n’est pas aux affaires, que d’essayer de véritablement trouver des solutions et éventuellement de laisser au vestiaire ses vieilles doctrines.

Lire la suite

Traité de physique politique : Nadine Morano et le principe de Fermat

En optique géométrique, le principe de Fermat dans sa forme simplifiée et vulgarisée énonce que La lumière emprunte toujours le chemin du temps le plus court, c’est-à-dire le chemin qui correspond à une dépense d’énergie minimale.

Et il en va ainsi plus généralement des systèmes physiques dans la nature où prévaut le principe de moindre action (le processus qui consomme le moins d’énergie sera privilégié par le système).

On raille abondamment et à juste raison le côté populo-vulgaire de Nadine Morano, ses dérives compulsives sur Twitter, ses naufrages lexicaux et grammaticaux, son appartenance ultra-zélée à la cellule riposte de l’UMP, sa supra-dépendance aux éléments de langage dont l’absence la prive de tout argument, son adulation sans borne de Nicolas Sarkozy et le fait qu’elle s’adonne à tout cela avec une dévotion admirable ou pathétique, selon le prisme que l’on utilise.

Lire la suite