Mélenchon – Le Pen acte 2… mais maintenant, c’est papa qui veut débattre !

Selon une dépêche de l’AFP du dimanche 26 février, le président d’honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a traité dimanche Jean-Luc Mélenchon de voyou pour avoir « pris à partie une femme », Marine Le Pen, jeudi sur France 2 dans l’émission Des paroles des actes, et a proposé un débat au candidat du Front de gauche à la présidentielle.

« Je trouve scandaleux qu’un voyou comme M. Mélenchon se croit autorisé à prendre à partie une femme », a déclaré Jean-Marie Le Pen, commentant à l’émission Radio France Politique le face-à-face télévisé entre sa fille et le dirigeant du Front de Gauche jeudi dernier. « Parce que ce sont des méthodes de voyou », a-t-il insisté.

Le dirigeant du Front National a dit, semblant le regretter, que Mme Le Pen « n’a pas voulu, pour des raisons que je respecte, discuter avec Mélenchon ». « Moi, j’offre un débat à M. Mélenchon et je vais lui retirer son caleçon, et je vais montrer ce qu’il est : le candidat des communistes, qui ont du sang sur les mains jusqu’aux coudes ».

« J’attends M. Mélenchon dans un débat quand il veut, où il veut », a-t-il repris.

On reconnait bien là le sens de la mesure, la finesse du verbe, l’élégance naturelle et le grand sens tactique du gros caillou de la Trinité-sur-Mer…

Alors, que nous inspire ce lâcher de colombes de Jean-Marie ?

1/ Qu’il n’aura échappé à personne, sauf peut-être à lui, qu’il n’est pas candidat à l’élection présidentielle en 2012. Si n’importe quel péquin fait comme lui et commence à demander un blanc-seing pour pouvoir débattre avec le candidat de son choix, on aura bientôt des débats Danièle Gilbert vs Nicolas Sarkozy, Steevy Boulay vs François Hollande ou Mickaël Vendetta vs Eva Joly.

Question : qui a déclaré qu’elle n’avait pas à débattre avec Jean-Luc Mélenchon parce qu’il « n’était pas un vrai candidat mais un leurre » et que « ce débat n’a pas de sens parce que d’abord, vous n’êtes pas du tout au même niveau électoral que moi ». Tic tac tic tac tic tac… Voir la réponse ici. Jean-Luc Mélenchon n’est pas un vrai candidat ? Jean-Marie Le Pen, c’est pire, c’est un troll de la présidentielle.

2/ Que c’est gentil de vouloir venir au secours de sa fifille, ça va lui faire plaisir de savoir que son père ne la pense pas capable de se défendre toute seule, qu’elle manque de courage. Et c’est une bonne idée pour renforcer sa légitimité et sa crédibilité au sein du Front National. Non Bruno (Gollnisch), n’enlève pas ta muselière tout de suite, ce n’est pas encore ton tour ! Bientôt peut-être.

3/ Que traiter Jean-Luc Mélenchon de voyou alors que fifille avait justement brandi l’argument que le candidat du Front de Gauche l’avait insultée pour justifier son refus de débattre avec lui est d’une habileté confondante. Il n’a pas regardé le non-débat le vieux ? Ou alors il souffre d’anosognosie ?

4/ Qu’il faudra dire à fifille de bien relire le contrat de succession : papa a-t-il  légué le parti en abandonnant tout droit ou en a-t-il conservé l’usufruit ? Papa sait-il seulement qu’il a légué le parti ?

5/ Que si Jean-Marie veut se remettre à faire des débats, on peut lui trouver un sparring-partner mais attention, certains sont coriaces et risquent de le ridiculiser, encore une fois.

6/ Et le plus important (!), retirer son caleçon à Jean-Luc Mélenchon ne fera apparaître ni ses mains, ni ses coudes, quand bien même ils seraient maculés de sang. Jean-Marie n’a à l’évidence pas fait Sciences Nat’ première langue et on mesure à quel point il est miraculeux qu’il ait, dans ces conditions, réussi à procréer.

Sérieusement, il tape dans les boites le vieux, il va falloir penser à lui filer ses pilules et son traitement anti-testostérone plus régulièrement. Et surtout songer à lui trouver une maison médicalisée…

Donc, pourquoi Jean-Luc Mélenchon irait-il débattre avec un protozoaire de la politique, qui pour le coup n’a AUCUNE légitimité ? Sinon, pour rappel, le policé Monsieur le Pen, c’est aussi ça (note : lui ne s’en prend jamais à une femme…)

Dans la même collection : Marine Le Pen : à l’école de Montretout...
Publicités

13 commentaires sur “Mélenchon – Le Pen acte 2… mais maintenant, c’est papa qui veut débattre !

  1. le sang c’est eux qui l’on jusqu’au coude la bande à LEPEN, je préfére les résistants communistes qui ont participer à la libération de la France qu’à c’est COLLABO de vichy..! VIVE LE PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS.

    • tu as raison vive melenchon le franc-maçon au 33000e/mois de salaire..!!! vive melenchon qui ne doit pas trop savoir ce que c’est d’être un petit ouvrier ou un petit retraité au dos cassé qui touche une misére… continuez à avoir de la merde dans les yeux et votez biquette !

      • Bonjour,
        La vraie question, c’est : Marine Le Pen le sait-elle davantage, elle qui drague ostensiblement cet électorat ??
        Vous croyez réellement que le Front National défend les ouvriers ? Soyez sérieux 2 minutes. L’histoire de l’extrême-droite montre sans ambiguïté que ce n’est pas le cas. Et son programme actuel encore davantage. Et évidemment que le FN n’arrangera rien à votre affaire, c’est tellement évident, c’est du pur électoralisme.
        Bonne journée à vous.

  2. Pingback: Marine Le Pen : à l’école de Montretout, on n’enseigne ni le courage politique, ni la dignité | veni vidi blogui

  3. Bonjour, dans l’ordre :
    pour le 1 – vous abusez un peu car même si on peut railler l’inanité de son statut de président d’honneur (puisqu’il est clairement mis à l’écart de la campagne de MLP), c’est au moins un haut cadre du parti
    le 2 – là je suis totalement d’accord avec vous et je me suis fait la même réflexion, car entre autres « bons mots » et citations vertueuses, ce serait une jolie manière de la plomber (ou de la ralentir en tout cas). Sauf que JM Le Pen est peut-être aussi excédé de voir que « sa version light », comme disent toujours les anti un peu bornés, n’est pas envisagée pour elle-même, mais traîne les casseroles de son père ; peut-être, donc, qu’il reconnaît à sa fille et successeur un surcroît de sérieux.

    Outre ces détails, article drôle et méchant – ou méchant donc drôle. Toutefois, dire que Le Pen 1 n’a aucune légitimité dans une phrase ou se trouve le nom de Mélenchon, c’est un peu osé…

    Jean-Marie Le Pen enferme le FN dans un combat droite radicale / gauche radicale ; sa saillie sur les communistes est l’égal des points Godwin commis par les anti-FN un peu niais ou bornés (ou démago). Comment lui en vouloir ; et puis faut-il le lui reprocher alors que le Front de Gauche et le Parti Socialiste se livrent à ce genre de pratiques en permanence ? Sauf que la colère brouille effectivement papy Le Pen, car ici, il se met au niveau de Méluche…

    • Je suis heureux que vous ayez perçu cet article comme « drôle et méchant – ou méchant donc drôle ».
      C’était le but recherché, avec, ne l’oublions pas, évidemment un message de vérité, les aspects drôle et méchant n’ayant vocation qu’à mettre en exergue cette vérité, en tout cas celle que je perçois.
      Serais-je donc à ce point partial ?? 🙂

  4. Non mais pas de soucis, je respecte votre avis, alors si en plus vous êtes drôle, ça me va. Maintenant, je ne crois pas que le FN soit capable de miracles et je ne le classe pas à l’extrême droite (même si certaines composantes flirtent ou ont flirté largement sur ce terrain). Mais un parti se classe aussi plus à droite ou plus à gauche selon ses acolytes, donc tout est relatif…

  5. Pingback: Dix raisons objectives (quoi que…) de ne pas voter Nicolas Sarkozy en 2012 | veni vidi blogui

  6. Pingback: Dix raisons objectives (quoi que…) de ne pas voter Nicolas Sarkozy en 2012 | Résistance Inventerre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s