Nicolas Sarkozy, candidat du peuple… sauf quand le peuple s’invite à venir manger à la maison

Nicolas Sarkozy est le candidat du peuple. C’est vrai et c’est incontestable. La preuve, c’est que c’est lui qui le dit. Donc, il n’y a aucune raison de ne pas le croire… CQFD.

La théorie

« J’ai pu mesurer pendant cinq ans à quel point les corps intermédiaires font écran entre le peuple et le gouvernement : les syndicats, les partis, les groupes de pression, les experts, les commentateurs, tout le monde veut parler à la place du peuple sans jamais se soucier de ce que le peuple veut, de ce qu’il pense et de ce qu’il décide, comme si le peuple n’était pas assez intelligent, pas assez raisonnable (…). De l’entre-soi des élites politiques, des élites économiques, des élites administratives, des élites syndicales, il ne sort que des compromis boiteux et au final, il ne sort que l’immobilisme. »

Nicolas Sarkozy, discours de campagne à Annecy le 16/02/2012.

Les travaux pratiques, un mois après…

Salariés d’ArcelorMittal de Florange, devant le QG de campagne de N.Sarkozy le 15/03/2012

En même temps, il a dit candidat du peuple, pas président du peuple…

Dimanche après-midi en meeting à Villepinte et lundi soir sur TF1 dans l’émission Paroles de candidat, il était par définition candidat. Donc aujourd’hui il est président, c’est logique. C’est l’équité des temps de paroles : 50% pour le candidat, 50% pour le président.

Et puis l’un dans l’autre, les salariés n’avaient qu’à enlever leurs chasubles CFDT et CGT parce que forcément, ça l’a énervé Nicolas, l’un de ses passe-temps favoris étant de faire siffler les syndicats dans ses meetings

Ah, ces gens du peuple, ils ne font décidément aucun effort non plus pour se rendre sympathiques. Bon sang, mais quelle ingratitude ! Qu’ils ne viennent pas pleurer après si, par dépit, son altesse Nicolas décide finalement de renouer les liens avec ses « anciens » amis du Fouquet’s !

>> A lire aussi : Nicolas Sarkozy, le candidat du peuple des veaux

Publicités

Un commentaire sur “Nicolas Sarkozy, candidat du peuple… sauf quand le peuple s’invite à venir manger à la maison

  1. Pingback: Le courage politique de Nicolas Sarkozy expliqué à mes enfants | veni vidi blogui

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s