Frédéric Lefebvre ou la prise de pouvoir des philosophes dans la campagne de Sarkozy

Bon, autant vous le dire tout de suite : ce billet ne casse pas trois pattes à un canard, ni même deux neurones à un jeune de l’UMP. Et il ne révolutionnera pas l’analyse politique par sa subtilité ou sa perspicacité. Bref, ce n’est pas avec ça que j’entrerai au Panthéon des observateurs politiques.

Mais, parce qu’il y a un mais, quand on peut se moquer, pourquoi se priver de rire à gorge déployée ? Ma cible aujourd’hui ? Frédéric Lefebvre alias Frédéric Racla boite à idées officielle du président sortant.

On vante souvent l’intelligence tactique de l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, qui serait composée de spin doctors brillantissimes (P. Buisson, P. Giacometti, E. Mignon, G. Peltier…) capables de sortir leur champion de n’importe quelle ornière électorale. On verra au soir du 6 mai.

Mais on se trompe. Le véritable génie est ailleurs. Le football a Lionel Messi, le tennis Roger Federer, le basket Tony Parker. Et en termes de stratégie politique, il y aura désormais un avant et un après Frédéric Lefebvre.

Roulements de tambour…

[youtube http://youtu.be/IDWOA883M7s]

Frédéric Ric-Rac (Lefebvre) et le 1er mai

Ainsi, Frédo « appelle tous les jeunes, tous les jeunes dès l’âge 13 ans, parce que c’est pour eux que nous construisons cet avenir, parce que c’est eux qui doivent pouvoir choisir, choisir leur formation, choisir leur orientation, à venir le plus nombreux possible [NDLA : à la manifestation du 1er mai organisée par l’UMP] ». 

Au début, je me suis dit qu’il se trompait Frédo : à l’Elysée, le mot d’ordre était probablement de venir dès 13 heures et pas dès 13 ans. Et d’ailleurs, regardez bien la tête déconfite du journaliste, il pense la même chose que moi.

Ensuite, je suis allé sur son blog (et aller sur le blog de Frédo, c’est un peu comme poser le pied sur Mars, on se retrouve dans un monde inconnu et terrifiant) et là, surprise, tout un laïus sur la « jeunesse de 13 ans » pour qui il a écrit un livre ! Oui, vous avez bien lu, un LIVRE (« Le travail aujourd’hui« )… Il y a donc préméditation. Preuve que si parfois le génie invente un geste dans une fulgurance, à d’autres occasions, il répète seulement ses gammes comme tout un chacun.

Frédo vient de transformer la fête du travail en stage de découverte géant. Grâce à lui, tous les jeunes de 3e vont pouvoir dialoguer avec de vrais travailleurs, condition sine qua none pour pouvoir défiler aux côtés de l’UMP, les faux travailleurs étant priés de défiler dans le cortège des syndicats et de la Gauche.

Donc, si tu es un vrai travailleur qui te lèves tôt, qui travaille dur, qui est exposé, qui souffre (copyright Nicolas Sarkozy), viens avec l’UMP rencontrer des jeunes de 13 ans dans ce giga speed dating d’information et d’orientation.

Mais si tu es un faux travailleur (un fonctionnaire, un syndicaliste ou pire un assisté qui ne travaille pas assez ou pas du tout), passe ton chemin et accepte que ces jeunes de 13 ans te jettent des cailloux car c’est bien le moins qu’ils puissent faire pour te montrer à quel point tu es nuisible à la société.

Et si tu es un jeune de 13 ans et plus, viens avec ton chien ou ton chat : ton animal préféré pourra ainsi être comptabilisé en tant que manifestant du parti présidentiel, afin de montrer que même les animaux domestiques soutiennent Nicolas Sarkozy (un animal domestique n’est pas considéré comme une élite ou un corps intermédiaire). Et en plus, tu auras le droit à un badge de l’UMP, que tu auras ensuite tout loisir de montrer à tes amis transis de jalousie. Franchement, ce serait bête de s’en priver.

Quoi qu’il en soit, on devrait bientôt avoir droit aux faux chiffres du vrai chômage avec, à n’en point douter, une « baisse tendancielle de son augmentation ».

Publicités

5 commentaires sur “Frédéric Lefebvre ou la prise de pouvoir des philosophes dans la campagne de Sarkozy

  1. Bonjour Derdrie,

    Encore lui???? ….

    Finalement, ils (JFC, NKM, XB, NM, LW,… et surtout Frédo, le cancre de la portée) ne l’auront pas loupé, l’artiste.

    Je comprends certes le travers de tout égotiste (je rappelle que probablement j’en suis un) de s’entourer de personnages sur lesquels exercer un pouvoir sans retenue, mais franchement, le Sarko il aurait voulu sa défaite, qu’il ne s’y serait pas pris autrement.

    L’aurais-je donc tant surestimé l’artiste?
    C’est à croire, au regard de ces 72 dernieres heures, qui m’ont fait peine à voir pour lui même, et certainement pas pour ce ramassis de larbins qui lui tient lieu d’appareil.

    Ils ne l’auront pas volé leur deculotée en Juin prochain (quoique le Frédo, tout idiot qu’il est, a réussi à s’incrire sur les listes de candidats UMP de l’étranger).

    Et comment compte t-il s’y prendre desormais (il aura en fin de compte réussi à m’étonner jusqu’au bout) l’artiste?

    C’est tout simplement fou cette histoire.
    Meme s’il reussisait par exploit a se faire reélire, qui le prendrait encore au sérieux et en considération lors des discussions sur les enjeux internationaux?

    Laisser cette meute de minables, l’ouvrir et nous déblatérer sur le pif à longueur de journée, tout en étant conscient que toute la planète a les yeux rivés sur son improbable reélection est tout simplement, un véritable suicide politique.

    Quel gachis épouvantable, lorsqu’on pourrait penser que même battu, et passé les turlupitudes qui devraient s’en suivre pour un certain temps encore, beaucoup de francais lui auraient trouvé bien des qualités avec le recul, même si son magistère fut des plus passables (compte tenu de ce qu’il a toujours eu comme potentiel).

    Dommage.

    Amitiés.
    Tookontan

    • Bonjour Tookontan,
      « le cancre de la portée », j’adore l’expression.
      Et oui, Sarkozy est e train de perdre son âme avec ses coups de menton répétés, ses reniements incessants et ses prises de position ultra-droitières; Il est en état de mort politique cérébrale mais par suicide même pas assisté : il n’a eu besoin de personne depuis dimanche pour se saborder.
      Et menteur pathologique en plus, cf sa sortie de hier soir sur TF1 sur le « vrai travail » où il nie ses propres propos tenus 2 jours avant. Invraisemblable et pathétique. Quelle triste fin de règne, il perd effectivement comme vous le dites la dignité qui aurait pu faire qu’on se serait dit avec le temps : « Finalement, il n’était pas si mal ».
      Mais là, tout faux !
      Bonne journée à vous.
      Derdrie.

  2. Il ne serait pas présenté comme candidat, peut-être que quelques uns des 53% d’inscrits lui auraient gardé une larmichette en souvenir du bon vieux temps. Mais depuis quelques jours c’est enfer et damnation, comment est-ce possible étant réputé sain d’esprit, dire autant d’âneries, mentir aussi minablement, répater des bobards détricotés les uns après les autres. C’est bien simple, si demain matin sa portée de cancres nous sort que le régime hollandais est à base de viande de bébé juif, je ne serai qu’à moitié étonnée… (soupir)

  3. Pingback: Roquet Balboa et Frère Tuck sont dans un bateau… qui coule | veni vidi blogui

  4. Dommage qu’il n’a pas.commencé à 13 ans lui, il serait peut-être plus compétant, va savoir? Il était un peu invisible depuis son Zadig & Voltaire…ça me plait de savoir que nous détestons les mêmes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s