Roquet Balboa et Frère Tuck sont dans un bateau… qui coule

Que voila une bien intéressante et bien instructive information. La Dépêche publie aujourd’hui un sondage BVA à propos du 1er ministre préféré des Français en cas de victoire de la gauche ou au contraire de la droite aux présidentielles.

Les premiers ministrables préférés des Français, illustration La Dépêche

Et BFM-TV y consacre d’ailleurs un reportage.

Vous me connaissez, c’est évidemment le cas de la droite qui m’intéresse. Quand on peut dire du mal, pourquoi s’en priver. Et en l’espèce, il faut avouer qu’avec cette droite la plus bête du monde, il y a matière à se faire plaisir.

Ça donne entre autres l’occasion de battre Lefebvre pendant qu’il est chaud, le cancre de la portée (©Tookontan) ayant l’air bien décidé à revenir aux affaires pour le plus grand plaisir des petits et des grands : dans une tribune à Direct Matin, il nous explique par exemple aujourd’hui qu’« on ne se marie pas avec un Président de la République » et nous incite à ne pas voter « en fonction de l’homme qui vous semble le plus sympathique ou le plus gentil ». Grand moment de solitude, et toujours cette dialectique lunaire qui m’évoque un bisounours gavé au LSD, je ne m’y ferai jamais.

D’autant que cette curée risque de durer car à partir de dimanche 6 mai 20h01, le siège de l’UMP va devenir un gigantesque coupe-gorge et le QG de campagne de Sarkozy une entreprise en liquidation judiciaire. Bref, cette droite aura du mal à se sortir le cul des ronces et ne comptez pas sur moi pour leur acheter du mercurochrome.

Mais trêve de plaisanterie, je m’égare. Le propos est sérieux car ce sondage donne une lecture très pertinente des raisons de la défaite annoncée de Nicolas Sarkozy : le style, le mode de gouvernance, l’attitude et le comportement du chef de l’état, bien plus que son bilan, son programme ou ses dérives cyniques actuelles vers les valeurs de l’extrême-droite.

Et que nous dit ce sondage ?

En premier lieu qu’il classe aux 3 premières places Alain Juppé, à égalité avec François Bayrou, crédités tous deux de 30% des voix, puis Jean-Louis Borloo en 3e position avec 16%. Les Français privilégient donc des dirigeants expérimentés et dont la compétence est reconnue, mais surtout des hommes modérés, ayant des valeurs, une certaine idée de l’éthique que leur impose la fonction et attachés à la moralisation de la vie politique. Des hommes qu’on ne voit jamais se comporter comme des voyous avec leurs adversaires et dont on peut estimer qu’ils sacralisent la fonction.

Tout le contraire du président sortant en somme, dopé à l’égotisme et branché sur courant continu de la calomnie, de l’insulte et du mensonge dans cette campagne (le terme « vrai travail » qu’il nie avoir prononcé, le soutien fantôme de Tariq Ramadan à François Hollande, l’appel des 700 mosquées etc).

Ensuite, on trouve aux 3 places suivantes, et en l’occurrence en queue de peloton, Nathalie Kosciusko-Morizet avec 7% des suffrages, Jean-François Copé avec 5% et Xavier Bertrand avec 3%. A noter que si on considère le vote des électeurs de Nicolas Sarkozy au lieu du vote global des Français, on obtient sensiblement le même résultat. Et là, ça devient intéressant, surtout pour les 2 derniers.

Tout d’abord, Jean-François Copé (Roquet Balboa), équipé d’un logiciel sémantique reposant sur l’invective constante et tous azimuts lui interdisant de poser le moindre raisonnement construit, mais restant cependant persuadé d’être le seul à pouvoir sauver l’UMP du naufrage. M’est avis qu’il ne va pas tarder à se retrouver Gros-Jean comme devant d’ici peu. Comme l’a dit récemment Michel Rocard« La façon dont il commence dans la vie politique, les Français ne toléreront pas très longtemps (…) Nous ne sommes pas là en présence d’une intelligence contributive au débat ».  

Et c’est précisément ce que dit ce sondage. JF Copé, c’est quand même le secrétaire général de l’UMP et donc le n° 1 du parti, l’héritier auto-proclamé de Nicolas Sarkozy, mais les Français ne sont que 5% à estimer qu’il peut être 1er ministre. Désaveu cinglant de sa compétence et rejet massif de sa brutalité. Copé est la métaphore politique de l’overdose alors que les Français de l’après-Sarkozy chercheront à se désintoxiquer. Le game over de Copé est proche : en bon chef de meute, il va essayer de conserver le parti mais son impopularité sera un problème à plus ou moins long terme.

Quant-à Xavier Bertrand, sorte de Frère Tuck aussi servile qu’arrogant, bêtement méchant et méchamment engoncé dans son costume trop cintré par la pensée unique sarkozyste, on se demande bien dans quelle écuelle ce chien bien gras du Sarkozysme ira manger sa pâtée quand le maître aura mis la clé sous la porte du chenil.

Et là encore, le résultat est sans appel pour cet ex-secrétaire général de l’UMP, seulement 3% des votants le considérant premier ministrable. Convenons néanmoins qu’être ministre du travail actuellement n’est pas le meilleur CV dont on puisse rêver. Mais, il est probable que, comme pour JF Copé, c’est le style qui est en cause : trop cassant, trop mesquin, trop laborieux. Pavlov a fait des merveilles avec le Saint-Quentinois.

A travers ce sondage, c’est évidemment une certaine idée du combat politique qui est rejetée en bloc. Il y a autant de différences entre Sarkozy d’une part et Juppé, Bayrou, Borloo d’autre part qu’il y a finalement de points communs entre Sarkozy et le duo Copé, Bertrand.

Ce sondage est donc quelque part le Titanic de Copé et Bertrand, le signe que leur approche politique est aux antipodes des attentes du peuple. Le 07 mai au matin, il y aura une grande braderie de canots de sauvetage  en Sarkozye. Ça va se bousculer sur le pont. Mais gageons et espérons que la méthode du président sortant sombrera avec lui.

Publicités

7 commentaires sur “Roquet Balboa et Frère Tuck sont dans un bateau… qui coule

  1. Bonsoir Derdrie,

     »… le duo Copé, Bertrand… », huummm, de belles têtes de vainqueurs ces deux là, m’est avis (http://www.youtube.com/watch?v=k1jrRSzwa84). Et ils ont même pas une once du talent de feu Villeret.

    Je viens juste de rentrer (décollages/atterissages) pendant 72 heures et beaucoup d’heures de transit.

    Vivement Dimanche,

    Amitiés.
    Tookontan

    • Bonjour Tookontan,

      Effectivement, belles têtes de vainqueur ces deux c… et à mon avis pas prêts de revenir dans la lumière après le départ de Sarko, même si JFC va se battre comme un beau diable pour sauver ce qui restera du Titanic UMP.
      Et perso, j’ai très hâte de voir la guerre intestine inter-droites après le 06 mai. L’UMP va imploser, le FN va peser et dieu seul sait de quoi ça va accoucher (une droite dure FN+populaire et un courant social démocrate humaniste vraisemblablement).
      Heureusement, il leur reste des types comme Juppé, Bayrou, Le Maire. Mais je pressens une longue traversée du désert. Et c’est bien mérité. Sarko l’aura quand même sacrément abîmée sur l’autel de ses ambitions cette droite.

      Amicalement
      Derdrie

  2. « manipulation politique pour les nuls » décrit très bien ce post : encore un article plus partisant que politique qui oublie que dans un sondage on pose une question (quel Premier ministre) et pas une autre (quel Président?) car à ce petit jeu, Lionel Jospin qui a été rejeté des le 1er tour par les Français n aurait jamais été Premier ministre si l on avait interrogé les français.

    • Bonjour,

      Partisan, je ne prétends pas le contraire ! Vous aurez aussi noté que je ne suis pas un commentateur politique et donc non soumis à l’impartialité ni à la pertinence 🙂 censées être leur marque de fabrique. Et d’ailleurs, si vous écoutez bien certains journalistes, vous observerez que même ceux qui ne travaillent pas dans la presse d’opinion (et sont donc réputés plus neutres) ne peuvent s’empêcher de prendre parti, notamment quand ils passent à la télé. Sur ce plan, on ne peut pas dire que Sarkozy soit mal servi, contrairement à ce qu’il claironne à longueur de journée (sa victimisation).

      Ceci dit, article partisan ne signifie pas malhonnête mais plutôt observé sous un certain angle. Vous pouvez dire ce que vous voulez mais ce sondage dit quelque chose : Copé par exemple n’est pas n’importe qui à l’UMP. Bertrand non plus. Ils ont ou ont eu des responsabilités et surtout incarnent un style. Et ce style est rejeté, incontestablement. Maintenant, vous ferez de vous-même le parallèle avec le style du président sortant, notamment au cours de cette campagne. Ça aussi, c’est un fait avéré. Et je ne dis pas autre chose.

      Par opposition, Juppé et Bayrou incarnent un style fondamentalement différent. Et Jospin également d’ailleurs, merci de l’avoir associé à la réflexion.

  3. Derdrie,permettez moi ,humblement de vous livrez mon point de vue au sujet des colères de Guaino (une 3ème a eu lieu sur F Cult à l’encontre de Marie Darieussecq toujours sur le même sujet)
    Je pense qu’on lui a fait porter un chapeau trop grand pour lui car le véritable maître d’oeuvre du discours de Grenoble + débat de l’identité nationale est en fait P Buisson.C’était une diversion au moment où l’affaire Bettencourt commençait à empoisonner sérieusement le Château,il fallait impérativement que les médias et le public s’intéresse à autre chose.
    D’où son exaspération d’avoir à se justifier sur des mots dont il n’est peut être pas responsable,de plus la colère permet de couper court à toute argumentation et de facto clôt le débat(on peut envisager même qu’il n’adhérait pas à ce qui a été dit et fait)
    sources:
    http://www.franceinter.fr/reecouter-diffusions/136373 2 émissions sur la com en politique (passionnant!)

    http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120216.OBS1600/patrick-buisson-le-stratege-de-l-ombre.html
    http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20120215.OBS1504/patrick-buisson-revelations-sur-le-gourou-de-sarkozy.html

    Mon sentiment sur cette semaine, ayant tous les jours un nouveau sujet d’indignation:

    Donc depuis le 23 on assiste à des manoeuvres désespérées de saturation de l’espace médiatique par l’envoi d’une succession de fumigènes pour prendre son adversaire dans un double étau:
    1)il l’oblige à démentir,à se justifier il se retrouve donc dans la position d’un présumé coupable ( et pour ceux de sa « clientèle » qui ne sont pourvus que de 2 neurones un mensonge répétés 100 fois devient une vérité)
    2)il impose son agenda et du coup le débat d’idée est complétement passée à la trappe ( son intérêt étant de ne pas parler de son bilan et de ses projets,pour certains soigneusement dissimulés)
    A titre personnel je suis extrêmement en colère vis à vis de la presse qui relaye à l’encan ses pratiques au lieu de les dénoncer,car bien sur ils sont loin d’être dupes connaissant tellement le personnage et sa capacité à l’ignominie ( étant les premiers à avoir eu à subir la brutalité,les humiliations publiques,la rancune, le mépris,ont-ils si facilement oublié le déshonneur de la charrette en Camargue!,)

    FH comme JLM se battent sur le terrain des idées et pour défendre leur vision prospective d’une société plus juste qu’ils ont acquis grâce à leur formation,leur parcourt,leur culture historique indispensable pour posséder une structure personnelle solide qui va permettre une réflexion sur l’avenir.
    Le hiatus se situe dans l’accession à toucher un public tellement diversifié,FH et JLM s’adressent aux cortex des hommes et femmes( capacité de réflexion,de recul et d’analyse)NS & MLP ciblent le cerveau reptilien des foules(celui qui régit les peurs ancestrales,primaires et inconscientes) d’où l’emploi de slogans caricaturaux,simplistes et purement démagogiques martelés avec force pour toucher ceux qu’ils appellent d’une façon méprisante  » les vrais gens », avec toutes les ficelles des orateurs populistes d’autrefois ou plus près de nous des télé-évangélistes d’abord américain,et que l’on retrouve maintenant en Afrique et en Amérique du Sud et qui exercent une fascination totale sur leur public.
    Un signe est d’ailleurs significatif dans la convergence des 2 à prôner l’apprentissage dès 14 ans, quoi de mieux qu’une futur génération privée des outils de la connaissance( et gavés de TF1 )pour mieux la dominer.
    Cette campagne est la copie conforme des néo-conservateurs américains de Bush junior et ses « faucons ».
    En 2007 ses méthodes n’ont pas eu cours car dès janvier s’était gagné,et en plus attaquer trop violemment une femme aurait pu être contre productif ( le PS faisant largement le boulot pour eux!)
    Le parti a tellement la mauvaise habitude de régler ses comptes en public que c’est évidemment du pain béni pour l’adversaire qui n’a cas se baisser pour ramasser toutes les petites phrases ( la primaire est donc un exercice à double tranchant)

    En espérant ne pas trop vous avoir assommer avec toute cette indignation qui déborde (avez vous vu le torchon sur FH qui circule sur la toile?°

    • Bonjour cathliberty44

      N’ayez crainte, si les commentaires sont ouverts sur mes billets, c’est bien pour que les gens qui le souhaitent puissent s’exprimer.
      Et en l’occurrence, tous les points de votre propos sont TRÈS pertinents, ils me font réfléchir, merci donc de les avoir partagés. En outre, vos exemples sont édifiants et illustrent parfaitement votre démonstration. Donc bravo.
      Et sur votre affirmation « quoi de mieux qu’une future génération privée des outils de la connaissance (et gavés de TF1) pour mieux la dominer. », je le pense depuis longtemps, bien que ma femme m’accuse d’être parano !

      En un mot (enfin deux), pas mieux ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s