Législatives 2012 : Bernard Debré, un père la morale susceptible et amnésique ?

Bernard Debré, l’impayable député UMP de la 16e circonscription de Paris, a un avis sur tout et sur tout le monde. Le pire, c’est qu’il le donne. Mais à défaut d’être pertinent, il faut lui reconnaître au moins le mérite de ne pas manier la langue de bois. Il suffit pour s’en convaincre de consulter son site internet www.bernarddebre.fr.

Le lecteur curieux y trouvera pêle-mêle des billets traitant de l’actualité politique, sociétale, économique & sociale, médicale etc… ainsi qu’une psychanalyse fouillée et minutieuse de DSK. Bernard Debré l’urologue s’honore d’avoir percé à jour les penchants phalliques de l’ex-directeur du FMI. Ses propos à l’époque de l’affaire du Sofitel furent d’une élégance et d’une tempérance rares.

Le lecteur attentif y remarquera que le Bernard Debré se conjugue à la 3e personne (dans les teasers de ses articles) : « Bernard Debré explique les conséquences de la proposition des Verts …« , « Bernard Debré revient sur l’annonce par l’INSEE d’une possible récession…« , « Bernard Debré soutient la réforme de l’évaluation des enseignants…« , « Bernard Debré s’interroge sur le souhait de François Hollande de renégocier l’accord européen…« , « Bernard Debré répond à la lettre ouverte de Rachida Dati à l’attention du Premier ministre » etc. 

Finalement, ce n’est ni plus ni moins qu’une version plus politique, plus contemporaine (et plus drôle !) des « Martine », il suffit de substituer « Bernard Debré » à « Martine ».

Lire la suite

Publicités