Le petit déjeuner de cons (enfin, un seul !) dans la matinale de Jean-Jacques Bourdin

Cher lecteur assidu et courageux,

Tu es fatigué de lire des billets vitriolés et orientés sur ce blog dont la partialité n’est plus à démontrer puisqu’elle en constitue le principal marqueur. Comme je te comprends. Moi-même, je rechigne à relire mes productions car mon partisanisme éhonté finit par me piquer les yeux.

Et je confesse d’autre part manquer parfois d’inspiration et de temps, les trolls se réclamant de ma descendance me laissant rarement le loisir d’être aussi méchant que je le voudrais lorsque mes doigts et mon cerveau décident de s’allier.

Alors, aujourd’hui, c’est détente, pour tout le monde, et je te propose un petit jeu très rapide.

Lire la suite

Publicités