Roquet Balboa et Frère Tuck sont dans un bateau… qui coule

Que voila une bien intéressante et bien instructive information. La Dépêche publie aujourd’hui un sondage BVA à propos du 1er ministre préféré des Français en cas de victoire de la gauche ou au contraire de la droite aux présidentielles.

Les premiers ministrables préférés des Français, illustration La Dépêche

Lire la suite

Le courage politique de Nicolas Sarkozy expliqué à mes enfants

Monsieur le candidat de la droite décomplexée,

Ainsi donc, suite au 1er tour de la présidentielle qui vous a placé en finale contre votre adversaire socialiste François Hollande, vous nous et lui proposez 3 débats afin de montrer au monde entier que votre usine à testostérone tourne à plein régime. La bataille du candidat normal contre le candidat hormonal en somme.

Quelle bonne nouvelle. Quand j’ai voulu expliquer à mes deux enfants les raisons et les modalités de l’élection présidentielle, j’ai ainsi pu leur démontrer que les notions de projet, de programme, d’engagement, de propositions, de cohérence, de vision pour le pays etc… n’avaient de fait aucune espèce d’importance car seul compte le combat final où les adversaires se battent jusqu’à l’implosion télévisuelle du plus faible.

Lire la suite

Affaire Woerth – de Mestre – Bettencourt : grande braderie en Sarkozye

Souvenons-nous, le 31 mars en déplacement à Bastia, François Bayrou déclarait, suite au maintien en détention de l’ex-conseiller financier de Liliane Bettencourt Patrice de Maistre, que cette décision de la cour d’appel de Bordeaux ouvrait « un champ d’inquiétude et de suspicion très grand sur le financement de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy ».

Mardi dernier dans l’émission Des paroles des actes sur France 2, Eva Joly, candidate EELV et ex-juge d’instruction du pôle financier de Paris, déclarait à son tour qu’il existait des « présomptions concordantes et précises » contre Nicolas Sarkozy dans les affaires Bettencourt et Karachi et que c’était une « anomalie de pouvoir solliciter un second mandat alors que vous êtes cerné par des affaires judiciaires et que vous ne vous expliquez pas ».

Lire la suite

François Bayrou

Présidentielle : et si le ticket gagnant de l’UMP était François Bayrou ?

Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. Cette maxime empruntée au jargon sportif et qui dédouane l’entraîneur d’expliquer les raisons d’une mauvaise prestation de son équipe est un peu ce qui arrive en ce moment à la majorité.

Alors que Standard & Poor’s vient de sanctionner le bilan du président Sarkozy à travers la dégradation de la note AAA de la France (même si Moody’s a dit le contraire), que la dette publique a explosé durant le quinquennat (600 milliards d’euros, aux alentours de 90% du PIB), que le chômage a vu sa courbe monter en flèche (1 million de chômeurs en plus sur la mandature) et que le pouvoir d’achat des Français s’érode jour après jour (par exemple le prix des carburants), les seules réponses apportées par le candidat Sarkozy sont l’agitation à tout va et le dénigrement systématique du projet socialiste.

Lire la suite