Affaire Woerth – de Mestre – Bettencourt : grande braderie en Sarkozye

Souvenons-nous, le 31 mars en déplacement à Bastia, François Bayrou déclarait, suite au maintien en détention de l’ex-conseiller financier de Liliane Bettencourt Patrice de Maistre, que cette décision de la cour d’appel de Bordeaux ouvrait « un champ d’inquiétude et de suspicion très grand sur le financement de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy ».

Mardi dernier dans l’émission Des paroles des actes sur France 2, Eva Joly, candidate EELV et ex-juge d’instruction du pôle financier de Paris, déclarait à son tour qu’il existait des « présomptions concordantes et précises » contre Nicolas Sarkozy dans les affaires Bettencourt et Karachi et que c’était une « anomalie de pouvoir solliciter un second mandat alors que vous êtes cerné par des affaires judiciaires et que vous ne vous expliquez pas ».

Lire la suite

Politique fiction : La bombe de Maistre explose en pleine présidentielle

« (…) On a appris dans les colonnes du Journal du dimanche du 25 mars que Patrice de Maistre, ancien gestionnaire de fortune d’André et Liliane Bettencourt, déjà mis en examen, a été écroué non pas pour avoir touché une indemnité de départ de cinq millions d’euros, comme l’indiquait un communiqué du procureur de la République de Bordeaux, mais en raison de son implication supposée dans un financement occulte de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 (…) »

Lire la suite sur le site ZEREDAC: Politique fiction : La bombe de Maistre explose en pleine présidentielle.