Marine Le Pen, soyez courageuse et cohérente, prouvez votre laïcité, militez pour l’interdiction du port de de la croix !

Madame Le Pen,

Si j’en crois vos récentes prises de position dans le journal Le Monde, vous vous prononcez pour l’interdiction du port du voile musulman et de la kippa dans l’espace public.

Au cours de l’université d’été du Front national qui s’est tenue ces 22 et 23 septembre à La Baule, vous avez enfoncé le clou (si je puis dire car m’adressant à une fervente catholique) en indiquant que « dans la République (…), les règles sont égales et par conséquent elles doivent également s’appliquer à l’ensemble des religions même si incontestablement, certaines posent plus de problèmes que d’autres« , ciblant en l’occurrence la religion musulmane et vous dédouanant de vos propos préalables à l’endroit de la religion juive pour laquelle vous avez tenu à préciser que « la kippa ne pose pas de problème dans notre pays« .

Lire la suite

Recomposition de la droite : Marine Le Pen lance son OPA sur l’UMP

Marine Le Pen a fait sa rentrée politique, fidèle à la tradition familiale qui veut que, pour imprimer les esprits, il faut avant toute chose battre le fer de l’outrance. Parce qu’elle a compris que le journalisme d’aujourd’hui est contraint par l’accélération de l’information et la prolifération de ses supports, elle fait dans le politiquement incorrect, confirmant que la forme et la formule doivent primer sur le fond et le sens.

En accordant une interview au journal Le Monde dans laquelle elle indique être favorable à l’interdiction du port du voile musulman dans l’espace public (les magasins, les transports, la rue, en plus des administrations), elle a lancé un pavé dans la mare, ou plutôt un parpaing dans son marigot doctrinaire.

Elle l’a fait en toute connaissance de cause évidemment, sachant pertinemment que, suite aux manifestations ou émeutes liées au film anti-islam et aux caricatures de Charlie Hebdo, toute la classe politico-médiatique se serait emparée de ses déclarations et les auraient propulsées en une de tous les journaux. Pari gagné donc.

Lire la suite

Mélenchon – Le Pen acte 2… mais maintenant, c’est papa qui veut débattre !

Selon une dépêche de l’AFP du dimanche 26 février, le président d’honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a traité dimanche Jean-Luc Mélenchon de voyou pour avoir « pris à partie une femme », Marine Le Pen, jeudi sur France 2 dans l’émission Des paroles des actes, et a proposé un débat au candidat du Front de gauche à la présidentielle.

« Je trouve scandaleux qu’un voyou comme M. Mélenchon se croit autorisé à prendre à partie une femme », a déclaré Jean-Marie Le Pen, commentant à l’émission Radio France Politique le face-à-face télévisé entre sa fille et le dirigeant du Front de Gauche jeudi dernier. « Parce que ce sont des méthodes de voyou », a-t-il insisté.

Le dirigeant du Front National a dit, semblant le regretter, que Mme Le Pen « n’a pas voulu, pour des raisons que je respecte, discuter avec Mélenchon ». « Moi, j’offre un débat à M. Mélenchon et je vais lui retirer son caleçon, et je vais montrer ce qu’il est : le candidat des communistes, qui ont du sang sur les mains jusqu’aux coudes ».

« J’attends M. Mélenchon dans un débat quand il veut, où il veut », a-t-il repris.

Lire la suite

Marine Le Pen a-t-elle fait économie première langue ?

Chère Jean-Marine,

Hier, suite à ta séquence apocalyptique face à Jean-Luc Mélenchon dans l’émission Des Paroles Des Actes, j’ai écrit un billet peu charitable à ton encontre. Ton refus de débattre avec le candidat du Front de Gauche me libéra en effet l’espace pour un propos logorrhéique et vitriolé qu’aujourd’hui, après cette gueule de bois télévisuelle, je serais presqu’en passe de regretter.

Car oui, il y a eu pire et j’en viens à me demander si je ne me suis pas trompé de bataille.

Ce pire, ce fut ta confrontation avec François Lenglet, journaliste économique et directeur de la rédaction de BFM Business. Ce pire, je l’ai tout d’abord raté : en petit bourgeois hédoniste, je m’étais autorisé une sortie au restaurant, qui me fit rater ta prestation de haut vol sur les questions économiques. J’ai donc dû me rattraper aujourd’hui. C’est bien normal, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même de jouer au bourgeois. Si Jean-Luc Mélenchon savait ça, il ne me calculerait plus et, le cas échéant, ne me lirait plus !

Lire la suite

Marine Le Pen : à l’école de Montretout, on n’enseigne ni le courage politique, ni la dignité

Jeudi 23 février 2012, fin du rêve présidentiel pour Marine Le Pen. En refusant le débat ce soir avec Jean-Luc Mélenchon dans l’émission Des Paroles des Actes sur France 2, la petite fille gâtée de Montretout a prouvé qu’elle n’avait à l’évidence pas le cuir assez dur pour endurer les joutes politiques sérieuses et qu’elle n’était pas à même de tenir la distance dans cette élection.

Bref rappel de ce qui a précédé (Voir cet article d’Alexis Corbière sur Le Plus du Nouvel Observateur). A l’origine, France 2 voulait organiser un débat Marine Le Pen vs Jean-Luc Mélenchon. Refus de Marine Le Pen, qu’elle justifie par 3 arguments :

Lire la suite