Mon nom est Georges et je suis étudiant étranger

Mon nom est Georges et j’ai été étudiant étranger à une époque où l’Union Européenne n’existait pas mais où les nationalismes étaient exacerbés, puis chercheur dans un domaine de pointe, la physique des particules.

J’ai pris acte de la circulaire Guéant relative aux étudiants étrangers non européens qui restreint leur possibilité de travailler en France après leurs études.

Personnellement, vu ce que j’ai traversé, cette circulaire ne me fait pas peur, elle ne fait que m’insulter.

Dusse ma modestie en souffrir et malgré mon « défaut de naissance » qui m’a fait étranger, je crois avoir contribué à mon niveau à certaines avancées scientifiques notoires et m’être d’ailleurs vu décerner pour cela quelques menues distinctions par mes pairs.

Lire la suite

Publicités