1101348840809

Ségolène Royal sera-t-elle le sauveur de François Hollande ?

Ségolène Royal revient dans le jeu politique et c’est une bonne nouvelle pour François Hollande et son gouvernement. Deux invitations récentes à l’Elysée, dont un tête-à-tête avec le président de la République, des interviews accordées au « Monde » puis au « Point », une allocution au congrès du Parti Socialiste à Toulouse : le retour en grâce politique de la « Madone du Poitou » se précise.

Lire la suite

morano-sarkozy-670395-jpg_460503

Nadine Morano, plutôt que de nous parler d’économie, économisez vos interventions !

On le savait tous. Quand Nadine Morano a décidé d’apporter son soutien à Jean-François Copé dans la course à la présidence de l’UMP, on savait que le « Morano show » initié durant la campagne présidentielle allait reprendre de plus belle et que Nadine Morano allait écrire de nouvelles pages de sa propre légende.

Sachant en outre qu’elle est désœuvrée depuis la perte de sa circonscription législative en juin dernier, il fallait s’attendre à ce qu’elle occupe son temps libre à courir les plateaux, pourrir le gouvernement et barrir doctement les éléments de langage mis à sa disposition par les têtes chercheuses de l’opposition.

Lire la suite

fillon-cope-jpg-711493-jpg_489865

Comment l’UMP insulte le gouvernement pour camoufler son propre bilan

Amateurisme, impréparation, irresponsabilité, imposture : il ne se passe pas une semaine sans qu’au moins un de ces quatre mots ne soit mentionné par un dirigeant de l’opposition, dans un communiqué, une tribune, une interview ou une émission, pour qualifier l’action de l’exécutif.

Avec une mention spéciale évidente pour le premier : amateurisme. C’est le mot qui compte triple chez les détracteurs du gouvernement.

Lire la suite

udi-borloo-jpg-710175-jpg_489017

L’UDI est-elle la future arme de destruction massive de Nicolas Sarkozy contre François Fillon ?

En créant l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI), qualifiée d’UDF du XXIe siècle, Jean-Louis Borloo ambitionne de restaurer une offre politique centriste qui avait pris du plomb dans l’aile ces dernières années, victime des atermoiements de François Bayrou ou de l’opportunisme de certains de ses dirigeants partis convoler avec les sirènes de l’UMP.

Le problème est maintenant de savoir comment va s’intégrer l’UDI dans le paysage politique global et plus spécifiquement dans celui de la droite.

Lire la suite

Geoffroy-Didier-et-Guillaume-Peltier

La Droite forte ou la consécration du populisme à l’UMP

La droite républicaine est en train de se dessiner un nouveau visage. Dépossédée de tous les pouvoirs nationaux et d’une bonne partie de ses mandats locaux au cours de l’ère Sarkozy, elle est par définition privée de sa capacité à peser dans les décisions.

Cette UMP qui raille souvent l’impréparation du nouveau gouvernement, le taxant régulièrement d’amateurisme et dénonçant constamment l’imposture qui a présidé à son élection en mai dernier, ne supporte tout simplement pas sa propre mise au rebut politique : si impréparation il y a, il s’agit surtout de celle de la droite qui n’était pas prête à se retrouver dans l’opposition, victime du rejet massif de son mentor.

Lire la suite